Dans les pas d'un prisonnier

05/05/2018 09:15

Aujourd'hui fût une journée chargées d'émotions. Les jeunes Défi proposaient une immersion au cœur de l'enfer de la déportation avec la visite du fort de Breendonk, de la caserne Dossin et pour ponctuer cette journée la rencontre avec Simon Gronowski rescapé de la shoah.

Je commencerai à évoquer la rencontre avec Simon Gronowski, car c'est une personne incroyable, nous étions absorbé par son récit, son histoire, sa gentillesse, son message de tolérance. d'amour, la disponibilité de cette personne était tel que lorsque le musée à fermé il nous a proposer de continuer nos échanges à l'extérieur.

Waouw incroyable non ?

La journée avait débutée par la visite du fort de Breendonk, Visite déjà chargée d'émotions de part le lieu très impressionnant , émotions amplifiées par l'excellent guide qui ponctua la visite de nombreux récits vécus par les prisonniers détenus dans cette forteresse.

La visite de la caserne Dassin fût tout aussi interpellante de part les images, vidéos et objets présents dans ce musée mais à nouveau amplifié par le guide qui était fils de déporté ayant survécu au camp d'Auschwits et aux marches de la mort et ayant perdu une belle mère et trois demi sœurs

Ce texte doit vous paraître long, et c'est déjà un miracle si vous l'avez lu jusque là, en réalité si j'avait du évoquer les émotions, le ressenti, de cette journée, il aurait été dix fois plus long.

Je remercie Deborah Lorenzino présidente des jeunes Défi ainsi que les autres personnes qui ont contribuées à cette journée chargée en émotions divers tel l'incompréhension d'autant de barbarie, l'admiration devant le courage de certaines personnes, et surtout le message d'amour et de tolérance véhiculé par Simon

Contact

samanthatrans samanthatrans@hotmail.be